Accueil du site > Régions > Péninsule d’Azuero

 

<p>Péninsule d'Azuero</p>

PÉNINSULE D’AZUERO

Destination folklore et traditions

La région, qui englobe les provinces de Herrera et Los Santos est la véritable gardienne des traditions folkloriques du pays.

Y séjourner pendant le carnaval vous en donnera un souvenir inoubliable !

Mais cette partie du Panama abrite également des trésors naturels que l’on ne soupçonne pas : Isla Iguana, Isla Caña, pour ne citer qu’elles, constituent le refuge des tortues marines, de frégates et iguanes.

 


MUSÉES, ÉGLISES ET VILLAGES TYPIQUES


• CHITRE, capitale de la province de Herrera

A Chitre il est possible de visiter la cathédrale, construite au XIXe siècle et restaurée en 1988. Accueillante, avec ses grandes portes ouvertes sur la rue, elle dispense la fraîcheur de sa nef aux fidèles de la ville. Le son électronique de ses cloches est particulièrement surprenant. Le musée Herrera a été aménagé dans l’ancien bureau des postes et il retrace de façon très complète l’histoire archéologique de la région centrale du pays.
 

• LOS SANTOS, musées d’histoire et folklore

Le musée de la Nacionalidad, aménagé dans une ancienne maison expose différents objets retraçant l’histoire de la région. Consacré aux costumes folkloriques, le musée Manuel F. Zarate possède une admirable collection de masques, de robes, de décorations vestimentaires et d’instruments de musique populaire, ainsi que la pollera, vêtement typique national.
 

• PEDASI, village de pêcheurs

Pedasi constitue un très bon point de départ pour de nombreuses excursions dans la région. Ce gros village de pêcheur offre des eaux propices à la plongée et à la pêche, avec des plages magnifiques et désertes. De juin à septembre, vous aurez peut-être la chance d’observer les baleines et dauphins…
 

• LA ARENA, poteries artisanales

Le village pittoresque de La Arena est célèbre pour ses poteries, mais aussi pour son grand choix de masques décoratifs utilisés lors des fêtes et processions religieuses, et autre type d’artisanat.
 

• PARITA et l’église Santo Domingo
L’Eglise Santo Domingo de Guzman du petit village colonial de Parita renferme entre autres, un magnifique ensemble d’autels.
 

 


FOLKLORE ET TRADITIONS


• LA POLLERA, costume typique du Panama

Carnaval las Tablas Panama La pollera est un costume traditionnel. Ce magnifique ensemble est composé d’une blouse et d’une longue jupe, toutes deux froncées, généralement de couleur blanche, et sur lesquelles vous pouvez admirer de très nombreuses broderies de couleur. Il est porté par les femmes panaméennes lors des grandes festivités ou au cours du festival de la Mejorana annuel qui a lieu au mois de septembre dans le village de Guararé.
 

• LE CARNAVAL, fête et tradition à Las Tablas

carnaval de Las Tablas au Panama, costume traditionnel Pollera L’accueillant village de Las Tablas, sur la route qui mène aux plages du sud de la péninsule, est très réputé pour son carnaval traditionnel qui débute le vendredi précédant le mercredi des Cendres. Ses deux principales rue Calle Arriba et Calle Abajo offrent un spectacle inédit de défilés, de costumes et de chars tout au long des cinq jours que dure le spectacle. Las Tablas possède également une belle église coloniale de Santa Librada est célèbre pour être la patrie de la Pollera.
 

 


NATURE DIVERSIFIÉE


• ISLA IGUANA, baignade et oiseaux migrateurs

L’’île Iguana est un site protégé depuis 1981, idéal pour l’observation des iguanes et la migration des oiseaux marins (nombreuses frégates) qui se dirigent vers le nord, en novembre et décembre. On y pratique également la baignade ou la plongée avec masque et tubas, le tout dans des eaux coralliennes.
 

• ISLA CAÑA, site de ponte des tortues marines

C’est également dans cette province, sur l’Isla de Caña que l’on peut observer jusqu’à cinq espèces de tortues marines qui viennent chaque année y déposer leurs œufs.
 

• SARIGUA, parc national

Le Parc National de Sarigua a été crée en 1984. En cours de reforestation, ses paysages sont presque dépourvus de tout type de végétation. La partie littoral du parc abrite plus de 160 espèces d’oiseaux migrateurs.